Accueil > A la une > COVID 19, les mesures applicables à partir du 3 janvier 2022
Port du masque obligatoire

COVID 19, les mesures applicables à partir du 3 janvier 2022

Dès lundi 3 janvier :

– les grands rassemblements seront soumis à une jauge de 2000 personnes pour les événements se déroulant en intérieur, et de 5000 pour ceux organisés en extérieur ;

– les concerts debout seront interdits ;

– la consommation de boisson et d’aliments sera interdite dans, les cinémas, théâtres, équipements sportifs et les transports en commun y compris de longue distance ;

– la consommation dans les bars et restaurants devra nécessairement être en position assise ;

– le télétravail (3 jours minimum) sera rendu obligatoire dans toutes les entreprises pour une durée de trois semaines. Dans la fonction publique territoriale le télétravail est fortement recommandé à hauteur de 3 jours également.

Enfin de nouvelles règles relatives à l’isolement et aux cas contact devraient être fixées d’ici la fin de la semaine (Voir article dédié sur le site).

 

 

Madame la Préfète de l’Oise, prendra un arrêté concernant l’OIse prochainement.

En attendant les décisions prises jusqu’au 31 décembre sont toujours applicables :

10 décembre 2021 : La dégradation de la situation sanitaire a conduit la Préfète de l’Oise à étendre l’obligation du port du masque.

À compter de lundi 13 décembre 2021 et jusqu’au 31 janvier 2022, le port du masque est obligatoire :

Dans l’ensemble de l’espace public dans les communes de plus de 10 000 habitants (Beauvais, Compiègne, Creil, Nogent-sur-Oise, Senlis, Crépy-en-Valois, Méru, Montataire, Noyon, Pont-Sainte-Maxence, Chantilly, Clermont, Chambly)

Et dans l’ensemble du département de l’Oise dans les circonstances suivantes :

  1. dans les marchés (dont les marchés de Noël), brocantes et ventes au déballage (et assimilées) ,
  2. dans les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public (dont manifestation déclarée, festival, spectacle de rue) mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes et qui ne sont pas interdits en application du décret du 1er juin 2021,
  3. dans les parkings, cheminements et, dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties, aux abords des centres commerciaux ,
  4. dans les files d’attente, quel que soit leur lieu d’apparition,
  5. les jours de classe, dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties des écoles, collèges et lycées, et ce 15 minutes avant et après l’ouverture, et 15 minutes avant et après la fermeture de ces établissements.

Pour rappel, l’obligation de port du masque ne s’applique pas :

  1. aux enfants de moins de onze ans ,
  2. aux personnes pratiquant une activité sportive en plein air,
  3. aux usagers de deux roues,
  4. aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

28 novembre 2021 : Au vu de l’amélioration de la situation sanitaire, la préfète de l’Oise a décidé de lever l’obligation du port du masque en extérieur, qui s’appliquait depuis plusieurs mois à certaines zones à forte concentration de population dans le département de l’Oise (marchés et assimilés, rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique ou un lieu ouvert au public, abords des centres commerciaux et des établissements scolaires, files d’attente).

 
Pour rappel, le port du masque reste obligatoire dans les établissements recevant du public (salles de spectacles, établissements sportifs couverts, lieux de culte, etc.) et les transports publics de voyageurs listés aux articles 15 et 27 du décret n° 2021-699 du 1er juin 2021.

Le masque reste donc obligatoire :

  • Dans les lieux publics clos

D’après le site service-public.fr, les «établissements recevant du public» (ERP) sont «des bâtiments dans lesquels des personnes extérieures sont admises […] peu importe que l’accès soit payant, gratuit, libre, restreint ou sur invitation». Cela comprend notamment : les services publics (établissements de santé, préfectures, bibliothèques…), les commerces, les centres commerciaux, les salles de sport, les lieux de culte, les salles de spectacle et de projections (les cinémas), les hôtels, les musées.

  • Dans les supermarchés

La Fédération du commerce et de la distribution (FCD) a indiqué dimanche dans un communiqué, que le port du masque devenait obligatoire dans l’ensemble des magasins des grandes enseignes alimentaires à partir de lundi. Cette décision concerne les magasins des enseignes Auchan, Aldi, Carrefour, Colruyt, Cora, Groupe Casino, Intermarché, Leclerc, Lidl, Netto, Supermarché Match et Système U, précise la FCD.

  • Dans les transports en commun

Du côté des transports en commun rien ne change. Depuis le 11 mai, date du déconfinement, le port du masque y est obligatoire pour les passagers à partir de 11 ans.